JSL Autun : Les collégiens de La Châtaigneraie découvrent la vie des jeunes Burkinabés

JSL Autun : Les collégiens de La Châtaigneraie découvrent la vie des jeunes Burkinabés

Karim Mandé directeur d'école et relais des activités de l'association Beogo Neere au Burkina Faso, est venu rencontrer les collégiens autunois vendredi.
Enseignants au collège de La Châtaigneraie et acteurs de l'association Beogo Neere, Dominique Busseuil et Julie Andali ont accueilli Karim Mandé, directeur d'école du Burkina Faso et relais des activités de l'association, ce vendredi. Après avoir présenté aux collégiens un exposé sur son pays "ou la dureté de la vie n'entame pas l'enthousiasme des enfants pour apprendre", il a évoqué les bienfaits considérables réalisés grâce à l'association Beogo Neere.
Gabriel Perfilow, Correspondant Local de Presse

Repère : L'association Beogo Neere recueille des fonds pour financer des actions éducatives et de santé au nord du Burkina Faso, pays extrêmement pauvre.

Zoé, 12 ans, en 5ème
"Je trouve vraiment dommage que les élèves soient obligés d'arrêter l'école très tôt, car leurs parents ne peuvent pas payer leurs études. Pourtant, les écoles sont très rudimentaires : sols en terre, murs humides, toits en paille et classes surchargées de 80 élèves."

Henzo,14 ans, en 3ème
"Je suis frappé par l'attitude des écoliers de ce pays : leurs conditions de travail sont difficiles, avec des moyens limités - ils ont des ardoises quand on a des ordinateurs - et pourtant, ils paraissent très consciencieux et motivés."

Ninon, 14 ans, en 3ème
"Le contraste entre notre confort de vie au collège et leurs mauvaises conditions de travail à l'école est énorme. Leurs équipements sont rudimentaires et les classes surchargées. de plus,le même programme est enseigné depuis plus de 40 ans ! Maintenant je comprends mieux le commentaire que nous a fait Karim Mandé : "Vous êtes nés du bon côté de la planète.""

JSL Autun : Les collégiens de La Châtaigneraie découvrent la vie des jeunes Burkinabés