L’exercice 2016/2017 se termine puisque, comme vous le savez, nos actions correspondent à l’année scolaire et s’étendent donc de septembre à juin. Les petits élèves des villages de brousse de Bonsomnoré, Tougué Mossi, Namsiguia, Zaba, Siguinonghin, Kouldougazou, Tangaye dont nous nous occupons depuis maintenant 14 ans reprendront bientôt le chemin de l’école ( rentrée début octobre) et Karim Mandé, directeur de l’école de Bonsomnoré , fidèle et indispensable relais au Burkina de notre association depuis 2003, va bientôt se remettre à la tâche et commencer les achats pour cette nouvelle année scolaire. A noter que tous les projets et actions que nous mettons en place chaque année, se font après consultation et discussion avec les villageois et accord de Karim. Mais avant, il nous faut faire le bilan de l’année écoulée, bilan très positif comme vous pourrez le constater ci-dessous pour nos actions prioritaires : Nourrir - Eduquer – Soigner, auxquelles se sont ajoutés au fil des années , Parrainages et Micro-crédits . NOURRIR En 2016 / 2017, c'est plus de 44 000 repas que nous avons distribués dans les écoles. C'est nettement plus que l'an dernier, cela est dû à la nette augmentation du nombre d'enfants scolarisés (plus 15% par exemple à Bosomnoré). Coût de cette action : 8 600 € SOIGNER Tous les ans, la demande en moustiquaires et médicaments antipaludéens est toujours plus forte. Nous avons acheté et distribué 350 moustiquaires et renouvelé en produits pharmaceutiques toutes les écoles. Coût de cette action : 2 628 € ÉDUQUER Le nombre d'enfants scolarisés est en hausse constante. A Bosomnoré, par exemple, qui est un peu notre village "témoin", l'effectif est passé de 60 élèves en 2003 à 180 en 2014 et 210 cette année (avec 45 % de filles). Il a donc fallu répondre à de nouvelles demandes de tables-bancs qui font défaut dans de nombreuses écoles. Cette année, achat de 80 tables-bancs. Coût de cette action : 3 380 € PARRAINAGES Action très satisfaisante : sur 12 enfants scolarisés en primaire, aucun redoublement. A noter que chez les grands qui ont obtenu leur Bac les années passées, deux ont fini leur formation d'Instituteur, 1 a eu un master d'économie, 1 autre une licence de gestion et 1 autre encore est en formation d'infirmière. Coût de cette action : 3 090 € MICRO-CRÉDITS Cette action mise en place depuis maintenant 7 ans a permis aux villageois d’améliorer grandement leur niveau de vie. C’est un prêt à taux zéro qui leur permet d’acheter des bêtes, des semences, des moto-pompes voire d’ouvrir de petits commerces. Au bout d’un an, ils nous remboursent la somme prêtée et gardent le bénéfice retiré de leur travail. Ils gagnent ainsi de petites sommes d’argent qu’ils réinvestissent pour développer leurs projets. Tous les ans, à leur demande, on essaie d’augmenter ces micro-crédits. En 2016/2017, 80 nouveaux micros-crédits ont été mis en place. Pour nous, aucune dépense puisque pour cette action, tous les micro-crédits, jusqu’à maintenant, ont été entièrement remboursés. Pour terminer, tous nos remerciements à tous ceux ( sympathisants, établissements scolaires, clubs services et sportifs, Municipalité) qui nous apportent leur soutien. Soyez tous assurés que tout l’argent récolté va en totalité dans les villages , fidèles en cela à notre philosophie : «  un euro récolté en France, c’est un euro investi au Burkina pour aider les enfants et les villageois ». Si vous voulez plus d’informations sur nos actions et projets, vous pouvez consulter notre site : beogoneere.org ou venir à notre AG annuelle en novembre en présence de Karim qui pourra répondre à vos questions concernant la situation sociale, économique et politique au Burkina. L’équipe de Beogo Neere: Monique Abdallah, Salvatore Andali, Anthony Boursier, Jacques Bouvier, Dominique Busseuil, Jean-Louis Chabaud, Edith Denizot, Jean-Pierre Gauffre, Faustine Godillot, Chantal et Marc Massais, Bernard Mugnier, Pascal Rey , Géraldine Voillot et Karim Mandé représentant de Beogo Neere au Burkina.